Retour à Comprendre le fonctionnement de l'association

Le cercle général

Selon les statuts, c'est à ce lieu de décision que le Conseil d'Administration délègue toutes les orientations concernant la mise en œuvre du projet de l'association.
Le Conseil d'Administration nomme une personne pour en être responsable exécutif (coordinateur-trice de l'association). Au départ il s'agissait de Fleur. Depuis 2015, il s'agit de Thomas.

Mission et périmètre de responsabilité

Ils sont définis ainsi dans l'article 14 des statuts.

« Les missions du cercle général sont :
- d’assurer la mise en œuvre des orientations validées par le Bureau et le Conseil d’Administration pour conduire l'action de l’association, et prendre pour cela toutes les
initiatives nécessaires pour les mener à bien et en garantir la qualité,
- d’allouer les moyens humains et matériels appropriés à la réalisation des buts de l’association, notamment en organisant la gestion financière (budgets), le management, la
formation interne,
- de rendre compte régulièrement au Bureau de l’exécution de l'ensemble des actions engagées,
- et à travers ses deux membres siégeant au Conseil d’Administration, d’apporter toute proposition issue de la structure opérationnelle pour améliorer la conduite de l’association. »

Explication sur la fonction d'employeur et la notion de subordination

A la demande du Cercle général, le Bureau (depuis 2013 composé de Fleur et de Thomas) a mandaté en 2015 le coordinateur pour assurer la fonction d'employeur.

L'association, en tant que personne morale, a juridiquement le statut d'employeur, vis-à-vis de salariés qui acceptent de fournir un travail en échange d'une rémunération, dans le cadre d'un lien de subordination.

Ce lien signifie la reconnaissance de l'autorité de l'employeur, et de son pouvoir :
• de donner des ordres et des directives,
• d'en contrôler l'exécution,
• et de sanctionner les manquements.

Ce pouvoir est conféré :
• aux statuts,
• au règlement intérieur de l'association,
• aux différentes instances de décision, chacune dans leur périmètre de responsabilité,
• aux responsables qu'elles ont nommé, chacun-e dans leur périmètre de responsabilité.

L'association elle-même en tant qu'employeur, et les salariés à titre personnel, sont subordonnés aux lois, notamment au Code du Travail, et aux institutions chargées de contrôler et de sanctionner leur bonne ou mauvaise application.