retour à la page Les questions et difficultés rencontrées dans le quotidien de l'école

Les difficultés avec la participation au rangement et au ménage


Les difficultés que je perçois :


- toute l'équipe ne partage pas la même perception des enjeux du problème

- c'est un problème récurrent, ce qui conduit à de la lassitude, du ras le bol ou du découragement. nous portons des jugements implicites.

- il y a une résistance passive de beaucoup d'étudiants et une habitude prise à se désintéresser de la question (ne viennent pas s'expliquer en Cérès ou disent seulement "j'avais pas envie")

- de très nombreux Cérès demandés à cause de ce problème et peu de confiance que les décisions de Cérès prises habituellement aident réellement à résoudre le problème (récidive malgré des avertissements)

Les leviers de changement que j'imagine :


- Lister les jugements que nous avons dans cette situation

- Apporter de l'empathie envers cette résistance pour découvrir ce qui se cache derrière le désintérêt et la faible motivation
Penser aux moments où on a le même genre de difficulté dans notre vie.

"Je n'ai pas envie de participer" = quand tu me demandes cela, je me sens ...?.. et j'ai besoin de ...?..

Je crois que cela peut correspondre à des choses assez différentes selon les personnes et les moments et donc nécessiter des réponses différentes :

  • fatigue, humeur du jour ; pas d'énergie pour une tâche demandant de l'attention, un effort mental, ou suscitant un sentiment d'incompétence ;

  • perception d'une obligation extérieure dont je ne vois pas le sens, le lien avec mes besoins ;

  • sentiment d'injustice : je n'ai pas sali ou dérangé l'école, ce n'est pas à moi de le faire pour les autres. Mon ordinateur est en ordre, merci.

  • refus de la stratégie établie, tentative d'y échapper, sans percevoir le besoin collectif qui est derrière et donc sans réfléchir à une autre stratégie qui me conviendrait mieux ;

  • besoin de liberté et d'autodétermination face aux adultes (résistance plus globale aux règles, qui ne se limite pas à ce sujet) ;

- Formuler de façon claire et partagée en équipe (ex : une affiche) les buts positifs pour tous que le rangement et le ménage permettent d'atteindre (en lien avec le besoin d'ordre)

- Imaginer une conséquence logique et responsabilisante pour les personnes qui décident de se soustraire à ces tâches communautaires, malgré le travail fait ci-dessus
exemple : si je ne veux pas contribuer à l'ordre et à la propreté des locaux de l'école, alors je choisis de ne pas utiliser ces locaux et de passer la journée dehors.
il y a un terrain vague un peu après la station Nation où il est possible de faire du désordre sans gêner personne !